credit pas cher
Publié le - 2374 visites -

Les points à savoir avant de s’engager dans le rachat de credit

Regroupement de crédit, restructuration de crédit ou encore consolidation de crédit, ce sont les autres appellations du « rachat de crédit ». Il faut rappeler que ce terme désigne comme son nom l’indique de regrouper en un seul toutes les dettes en un seul prêt en vue d’alléger les charges de l’emprunteur, d’avoir affaire en un seul établissement prêteur et enfin de rembourser un seul crédit par mois. Cette pratique étant intéressante, il est préconisé de savoir ses tenants et ses aboutissants avant de s’y engager.

 



Sa raison d’être

Toute personne physique ou morale peut avoir recours au rachat de crédit si vis-à-vis de la banque de France, elle n’a pas encore fait preuve d’un désagrément au niveau de paiement ou de remboursement ou encore à la suite d’un dossier de surendettement. Le but étant de baisser de 50 à 60% les mensualités pour un seul crédit, mais implique le rallongement de l’échéance de paiement, de pallier au problème de surendettement qui frappe de plus en plus de ménages, d’améliorer leur pouvoir d’achat à court terme et de réduire à l’essentiel la gérance des emprunts face à un seul créancier.



Les organismes

Il existe une multitude d’organismes offrant ce type de consensus, tels que « les banques », mais elles n’incitent pas ses clients à s’y engager, on peut aussi faire recours aux « spécialistes du rachat de crédit » qui s’engagent à prendre des rachats de prêts sur le long terme. Craintifs, ces derniers inspectent scrupuleusement les motifs de l’endettement et susceptible d’exiger des garanties comme une hypothèque. Il est avisé de frapper à la porte de ceux qui sont les plus familiers comme le Cofidis ou Finaref…et enfin, les « Courtiers » des mitoyens mandatés par un ou plusieurs établissements financiers. Ces derniers vous aideront à vous trouver une organisme de prêt tout en vous apportant des recommandations par rapport à votre situation, sauf qu’ils vous facturent des frais supplémentaires sachant qu'ils ne leurs sont pas acquitté qu’après l’acceptation du dossier. Pour la fiabilité, ces organismes doivent être adhérés obligatoirement à l’Association Française des intermédiaires bancaire (Afib).

 


 

 

Les démarches à faire

Il suffit de faire appel à un des organismes susmentionnées pour déposer votre demande sachant que le traitement de votre dossier jusqu’à la signature du contrat est tout à fait gratuit. Les frais d’assurance seront tout simplement comptabilisés avec le prêt en cas de validation qui sont de 1 et 5% du montant global du crédit. Il est toujours préférable de faire un comparatif entre plusieurs organismes de crédit ou de micro credit en ligne, mais dans le cas ou vous faites appel à un courtier, il s’engage à proposer votre demande aux organismes avec lesquelles il collabore. Un bon courtier effectue une analyse en profondeur pour vous montrer les intérêts économiques ainsi que les options les plus rentables et plus viables qui s'offrent à vous.




 

 

 

Faire attention à la durée et le taux

On dit toujours « il faut réfléchir avant d’agir ». Certaines personnes pensent que le rachat de crédit semble le moyen efficace pour résoudre aux crises de trésorerie. Pourtant, elle ne fera qu’empirer vos ennuis si vous ne faites pas attention à la « durée de crédit », certes, la mensualité est revue à la baisse, mais la période est devenue plus délicate, car économiquement, une échéance de crédit longue implique un coût plus élevé, d’où la nécessité de connaître le coût total du crédit avant la souscription. Il faut être vigilant aussi sur le « taux » malgré que des incitations sont irrésistibles, ils sont dans la plupart des cas utilisés dans les remboursements à courte durée, il est avisé de s’y mettre dans un taux fixe et d’ignorer les rachats à taux variable même s’ils vous séduisent. Il est préconisé aussi d’exiger le TEG ou Taux Effectif Global du crédit afin d’englober les frais et assurances.



 

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 16 Mars 2019Quel bail commercial choisir dans le cadre d'un investissement en Pinel ?239 visites
  2. 11 Fév. 2019Comparez les banques en ligne318 visites
  3. 3 Janv. 2018Lois crédit en 2018 : ce qui change880 visites
  4. 17 Fév. 2015Rebondissement du crédit à la consommation en 20142450 visites
  5. 7 Janv. 2015Pourquoi passer par un site de crédit ?2307 visites
  6. 17 Déc. 2014Qu'est-ce que le fonds de roulement d’une entreprise ?2455 visites
  7. 10 Sept. 2014Tout savoir sur le crédit hypothécaire2415 visites
  8. 10 Juin 2014Loi Girardin industriel, suppression des réductions fiscales ?2732 visites
  9. 17 Mars 2014Devez-vous emprunter quand vous avez encore de la trésorerie ?2500 visites
  10. 23 Nov. 2013Obtenir le meilleur crédit pour ses cadeaux de Noël2536 visites